• navidad
    « J’ai la chatte en feu ». C’est ce qu’elle m’a dit. Enfin, je crois. Mais, j’ai sans doute mal entendu, parce qu’après elle m’a juste entraîné à boire un verre dans le petit bar du centre commercial. Elle avait dû dire : » on va boire un verre ». J’avais mal compris. C’est pas grave. Ça m’aurait pas surpris pourtant que ce gros tas de graisse me fasse des avances. Moi, j’aurais préféré la grande brune, qui est toujours derrière le comptoir de « Photo Express », mais c’est la petite grosse, Sabine, je crois, qu’on m’a coltiné. −T’as postulé où?, elle m’a demandé. −J’ai lu l’annonce, et je suis là, c’est tout.
    Même en buvant sa bière, elle était moche. Sa jupe noire, ses bas noirs faisaient ressortir son immonde amas de graisse. Vilaine. Hideuse. Un bouton sur le nez. Des yeux bleus comme une piscine au chlore. Et je vais devoir me la taper un mois. Premier Décembre-25 Décembre. Dans un habit de père Noël, à prendre des mômes sur mes genoux. Et paf, la grosse Sabine qui prend la photo. Qui alpague les passants avec des gosses. Moi, c’est pas mon boulot. Mon boulot, c’est père Noël. A dada le gamin, la photo, le bisou. Et ciao. Tout ça dans le centre commercial. 9h-20h. Mois de merde. Mais faut bien bouffer.
    Marre d’avoir des mômes sur les genoux pour la photo, le père Noël de la galerie marchande pète les plombs.

    David Coulon Navidad

Navidad


Cette nouvelle sera mise en lecture le samedi 30 Mai 2015 à la Bibliothèque Parmentier (Paris 11) à 11h30. Plus d’infos ici.


Éditeur : Ska

Date de sortie : ?

Prix : 0.99 euros

Version : Epub (sans DRM)

Référence : 9791023402582


ACHETER : ska-librairie.net